Religieux d’Ille-et-Vilaine morts en septembre 1916

LISTE SIMPLIFIÉE

MARTIN (Ange-Marie-Joseph), du diocèse de Rennes.
Né a Pancé (Ille-et-Vilaine) le 13 février 1883.
Tué le 4 septembre 1916 devant Chilly (Somme).

1609_ORESVE Jean-Marie
ORESVE Jean-Marie

ORESVE (Jean-Marie), du diocèse de Rennes.
Né à Saint-Ganton (Ille-et-Vilaine) le 29 septembre 1879.
Mort le 10 septembre 1916 à Rennes (Ille-et-Vilaine), à l’hôpital Saint-Yves, de maladie contractée en service.


 

NOTICES COMPLÈTES

MARTIN (Ange-Marie-Joseph), du diocèse de Rennes.
Né a Pancé (Ille-et-Vilaine) le 13 février 1883; ordonné prêtre le 10 juin 1911 ; professeur Institut Saint-Martin de Rennes depuis 1912.
Mobilisé (service armé) brancardier Xe section infirmiers militaires (4 août 1914); brancardier-aumônier 25e R.I. (10 février 1915).
A été mêlé aux actions suivantes: -1914: retraite de Belgique (août), Marne (septembre);-1915: Artois, Roclincourt, Arras (mai-juin), Argonne (septembre-octobre); -1916: Somme (septembre).
Tué le 4 septembre 1916 devant Chilly (Somme).
1°)-Ordre 25e R.I., 22 janvier 1916: « Au front depuis, le début, a toujours fait preuve de courage et du plus complet dévouement dans les circonstances les plus critiques. S’est particulièrement distingué pendant l’attaque du 3 juin 1915 en se portant dans les tranchées de combat pour réconforter les hommes et soigner les blessés, sous un bombardement intense, pendant toute la nuit. Le 18 juin 1915 a réussi à ramener dans nos lignes et à inhumer 22 cadavres restés sur le terrain. »
2°)-Ordre 20e division d’infanterie, n° 325, 4 septembre 1916: « A donné constamment, depuis le début de la campagne, le meilleur exemple du courage et du dévouement le plus absolu. Dans les circonstances les plus difficiles, se portait dans les tranchées de combat pour réconforter les hommes et secourir les blessés, notamment le 3 juin 1915. Le 18 juin 1915 ramenait dans nos lignes et inhumait 22 cadavres. A été tué le 4 septembre 1916 en allant, avec un superbe mépris du danger, sous le feu des mitrailleuses ennemies, au secours des blessés qui l’appelaient. »
3°)-Médaille militaire posthume, 18 septembre (J.O. 5 octobre 1919). même texte que ci-dessus avec ces mots ajoutés à la fin: « A été cité. »

- Copie de sept lettres adressées par l’abbé Martin au curé de Lillemer, son ancien professeur, entre le 1er août 1914 et le 1er septembre 1916, racontant sa vie de soldat, Livre de paroisse de la paroisse de Lillemer, p.98-113
- La Semaine religieuse du diocèse de Rennes, n° 1, 16 septembre 1916, p.4-5 ; n° 2, 23 septembre 1916, p.22-23
- Ordo... diocesis Rhedonensis, Rennes, Vatar, 1917, p.180
- M. de La Bigne de Villeneuve, Livre d’or des anciens élèves de l’Institution Saint-Martin de Rennes morts  pour la France pendant la Grande Guerre de 1914-1918, Rennes, Oberthür, 1919, p.92
- Paul Escard, Guerre de 1914-1918. Livre d’or des maîtres de l’enseignement libre catholique, Paris, Société générale d’éducation et d’enseignement, 1922, p.496
- La preuve du sang, Paris, Bonne Presse, 1925, T.II, p.258-259, 1137
- Inscrit sur le monument aux morts communal et le monument paroissial de Pancé (35) ainsi que sur une plaque commémorative de la chapelle du collège Saint-Martin de Rennes (35)

 

ORESVE (Jean-Marie), du diocèse de Rennes.
Né à Saint-Ganton (Ille-et-Vilaine) le 29 septembre 1879 ; ordonné prêtre le 28 mai 1904 ; vicaire à Paimpont depuis 1911.
Mobilisé (service armé) Xe section infirmiers militaires (novembre 1914) ; hospitalisé pour maladie contractée en service (janvier 1915) ; secrétaire 7e régiment artillerie de campagne (juin 1915) ; Xe section infirmiers militaires (service auxiliaire).
Mort le 10 septembre 1916 à Rennes (Ille-et-Vilaine), à l’hôpital Saint-Yves, de maladie contractée en service.

- La Semaine religieuse du diocèse de Rennes, n° 1, 16 septembre 1916, p.3
- Ordo... diocesis Rhedonensis, Rennes, Vatar, 1917, p.180
- La preuve du sang, Paris, Bonne Presse, 1925,T.II, p.421
- H. Le Gouvello, Livre d’or des anciens élèves du collège Saint-Sauveur de Redon morts pour la France (1914-1918), Redon, Imp. Bouteloup et Cie, 1928, p.143,photo p.142 bis
- Inscrit sur le monument aux morts communal et le monument paroissial de Saint-Ganton (35), sur le monument aux morts communal de Paimpont (35)

Enregistrer