Religieux du Morbihan morts en septembre 1916

LISTE SIMPLIFIÉE

PERRIN (Jean-Marie), du diocèse de Vannes.
Né à Rieux (Morbihan) le 3 mars 1882.
Tué le 5 septembre 1916 à Maurepas (Somme), près de Leforest, au moment où il administrait un blessé entre les deux lignes.

SAUVOUREL (Pierre-Marie), des Frères de l’instruction chrétienne.
Né à Rieux (Morbihan) le 29 juillet 1881.
Tué le 13 septembre 1916 à Maurepas (Somme), à Anderlu-le-Priez, d’une balle à la tête.

LE YONDRE (Joachim-Marie), du diocèse de Vannes.
Né à Ploeren (Morbihan) le 2 septembre 1886.
Tué le 17 septembre 1916 à Belloy-en-Santerre (Somme).


 

NOTICES COMPLÈTES

PERRIN (Jean-Marie), du diocèse de Vannes.
Né à Rieux (Morbihan) le 3 mars 1882 ; ordonné prêtre le 23 décembre 1905 ; vicaire à Sérent depuis le 18 juillet 1912.
Mobilisé (service armé) 116e R.I. 19 août 1914 ; brancardier 33e R.I.
A été mêlé aux actions suivantes : -1915 : Champagne (25 septembre) ; -1916 : Somme (août-septembre).
Tué le 5 septembre 1916 à Maurepas (Somme), près de Leforest, au moment où il administrait un blessé entre les deux lignes.
1°)-Ordre 33e R.I., 8 septembre 1916 : « Brancardier de la 11e compagnie, transportant les blessés sous un feu de barrage terrible avec le plus grand mépris du danger. A été tué. »
2°)-Médaille militaire posthume, 2 octobre (J.O. 12 décembre 1920) : « Transportant les blessés sous un feu de barrage terrible, avec le plus grand mépris du danger. A été tué glorieusement le 6 septembre 1916 à Andrelu. A été cité. »

- La Semaine religieuse du diocèse de Vannes, n° 38, 16 septembre 1916, p.721 ; n° 42, 14 octobre 1916, p.787-789, 790
- Ordo... diocesis Venetensis, Vannes, Galles, 1917, p.163
- La preuve du sang, Paris, Bonne Presse, 1925, T.II, p.487
- Abbé Henri Le Breton, Le Pays de Rieux. Deux mille ans d’histoire, Redon, 1993, p. 232
-Abbé André Moisan, « Les prêtres, clercs et séminaristes du diocèse de Vannes morts à la guerre de 1914-1918 », Bulletin de l’Association bretonne, T.CXXIII, 2015, p.461
- Inscrit sur les monuments aux morts communaux et les monuments paroissiaux de Rieux (56) et de Sérent (56), sur le monument diocésain du grand séminaire de Vannes (56) et sur le mur du Mémorial de Sainte-Anne-d’Auray (56)

 

SAUVOUREL (Pierre-Marie), des Frères de l’instruction chrétienne.
Né à Rieux (Morbihan) le 29 juillet 1881 ; étudiant postulant à Southampton (Angleterre).
Mobilisé (service armé) 116e R.I. (2 août 1914) ; caporal 33e R.I. (1916).
Tué le 13 septembre 1916 à Maurepas (Somme), à Anderlu-le-Priez, d’une balle à la tête.
Médaille militaire posthume, 31 mai (J.O. 25 octobre 1920) : « Excellent gradé, très brave. Au cours d’une attaque, un moment arrêtée par le feu des mitrailleuses, s’est mis debout pour tirer plus efficacement. A fait l’admiration de tous ses voisins. A été tué quelques instants après au cours du mouvement en avant. A été cité. »

- La preuve du sang, Paris, Bonne Presse, 1925, T.II, p.751-752
- Abbé Henri Le Breton, Le Pays de Rieux. Deux mille ans d’histoire, Redon, 1993, p. 232
- Inscrit sur le monument aux morts communal de Rieux (56)

 

LE YONDRE (Joachim-Marie), du diocèse de Vannes.
Né à Ploeren (Morbihan) le 2 septembre 1886 ; ordonné prêtre le 10 juillet 1910 ; vicaire-instituteur à Ploërdut depuis 1910.
Mobilisé (service armé) combattant (1914) ; sous-lieutenant 87e R.I.
Tué le 17 septembre 1916 à Belloy-en-Santerre (Somme).
1°)-Ordre Armée, 8 octobre 1916 (J.O. 23 février 1917) : « Officier d’un courage et d’une bravoure sans limite. A toujours été l’âme de sa troupe dans tous les combats. Le 17 septembre 1916, l’ennemi ayant contra-attaqué une tranchée conquise, s’est porté avec un élan admirable contre l’adversaire, l’obligeant à reculer. Est mort en héros en laissant à ses hommes qui l’adoraient le plus sublime exemple de sacrifice et d’abnégation. »
2°)-Chevalier de la Légion d’honneur posthume, 27 avril (J.O. 22 juin 1920) : même texte que ci-dessus.

- La Semaine religieuse du diocèse de Vannes, n° 40, 30 septembre 1916, p.760 ; 761-762 ; n° 43, 21 octobre 1916, p.803-805 ; 809-810
- Ordo... diocesis Venetensis, Vannes, Galles, 1917, p.163
- Paul Escard, Guerre de 1914-1918. Livre d’or des maîtres de l’enseignement libre catholique, Paris, Société générale d’éducation et d’enseignement, 1922, p.593
- La preuve du sang, Paris, Bonne Presse, 1925, T.II, p.173
-Abbé André Moisan, « Les prêtres, clercs et séminaristes du diocèse de Vannes morts à la guerre de 1914-1918 », Bulletin de l’Association bretonne, T.CXXIII, 2015, p.461
- Inscrit sur le monument aux morts communal de Ploërdut (56), sur le monument paroissial de Ploeren (56), sur le monument diocésain du grand séminaire de Vannes (56) et sur le mur du Mémorial de Sainte-Anne-d’Auray (56)