Archives pour la catégorie Finistère

Religieux du Finistère morts suite à la Grande Guerre

1919
19 BOULIC Philéas
BOULIC Philéas

BOULIC (Philéas), Frère Bernard-Joseph, des Frères de l’instruction chrétienne. Né à Riec-sur-Belon (Finistère) le 2 février 1893 ; professeur. Mobilisé (service armé) combattant (août 1914) ; 67e R.I. ; prisonnier (1915) ; évacué en Suisse (avril 1916) ; rapatrié (novembre 1916). Mort le 12 janvier 1919 des suites de maladie contractée durant sa captivité en Allemagne.

- Le Lien fraternel, n° 52, 20 janvier 1919
- Echo des Missions des Frères de l’Instruction chrétienne, avril 1919, p.265, 311
- La preuve du sang, Paris, Bonne Presse, 1925, T.I, p.249
- Inscrit sur le monument aux morts communal de Riec-sur-Belon (29)

  L’HELGOUAC’H (René), du diocèse de Quimper. Né à Plomeur (Finistère) le 14 février 1874 ; ordonné prêtre le 18 décembre 1897 ; vicaire à Lambézellec depuis 1901. Récupéré (service armé) 351e R.I. (23 mars 1915) ; XIe section infirmiers militaires (20 mai 1915) ; sur sa demande, corps expéditionnaire Palestine (10 février 1916) ; rapatrié (janvier 1918). Mort le 27 janvier 1919 à Plonéour-Lanvern (Finistère) des suites d’une maladie contractée en Palestine.

- La Semaine religieuse du diocèse de Quimper et de Léon, n° 5, 31 janvier 1919, p.57 ; n° 6, 7 février 1919, p.70-71
- Abbé Pondaven, Livre d’or du clergé [du Finistère], Quimper, 1919, p.171
- Ordo... dioecesis Corisopitensis et Leonensis, Quimper, imp. de Kerangal, 1920, p.97
- La preuve du sang, Paris, Bonne Presse, 1925, T.II, p.174
- Inscrit sur le monument diocésain de l’évêché à Quimper (29)

  TANGUY (Louis-Pierre-Marie), de la Congrégation du Saint Esprit. Né à Pleyber-Christ (Finistère) le 8 mai 1896 ; scolastique à Gentinnes (Belgique). Prisonnier à Gentinnes (août 1914) ; rapatrié (janvier 1919). Mort le 31 janvier 1919 à Rosendaël (Nord), à son retour d’Allemagne, des suites de fatigues et privations.

- La preuve du sang, Paris, Bonne Presse, 1925, T.II, p.824-825
19 KEROMNES Hervé
KEROMNES Hervé

KEROMNES (Hervé), du diocèse de Quimper. Né à L’Hôpital-Camfrout (Finistère) le 22 septembre 1895 ; clerc tonsuré. Mobilisé (service armé) 13e régiment artillerie de campagne (22 août 1916) ; occupation en Allemagne (janvier 1919). Mort le 12 février 1919 à Kreuznach (Allemagne), près de Mayence, de maladie contractée en serv

- La Semaine religieuse du diocèse de Quimper et de Léon, n° 8, 21 février 1919, p.92
- Bulletin aux séminaristes soldats [du grand séminaire de Quimper], n° 43, 25 février 1919, p.1
- Bulletin Institution Saint-Vincent, Quimper, 1er mars 1919, p.2-5
- Abbé Pondaven, Livre d’or du clergé [du Finistère], Quimper, 1919, p.232
- Ordo... dioecesis Corisopitensis et Leonensis, Quimper, imp. de Kerangal, 1920, p.97
- La preuve du sang, Paris, Bonne Presse, 1925, T.I, p.1091
- Inscrit sur le monument aux morts communal de L’Hôpital-Camfrout (29) et sur le monument diocésain de l’évêché à Quimper (29)

FAGON (Josèphe), Sœur Sainte-Eudoxie, des Sœurs de Saint-Joseph de Cluny. Née à Plouzin  (Plourin ?)(Finistère) le 15 mars 1876 ; infirmière à Quesnoy-sur-Deûle et à Thiais. Morte à Thiais le 24 mars 1919 des suites de fatigues et de privations supportées pendant l’occupation allemande à Quesnoy-sur-Deûle.

- La preuve du sang, Paris, Bonne Presse, 1925, T.I, p.747

  KEROUANTON (Lucien-René), du diocèse d’Alger. Né à Saint-Pierre-Quilbignon (Finistère) le 13 juillet 1894 ; séminariste. Mobilisé (service armé) 19e R.I. (7 septembre 1914). Mort le 9 mai 1919 à Alger (Algérie), à Saint-Eugène, des suites de maladie contractée aux tranchées.

- La preuve du sang, Paris, Bonne Presse, 1925, T.I, p.1091
19 NEZOU Albert-Joseph-Marie
NEZOU Albert-Joseph-Marie

NEZOU (Albert-Joseph-Marie), de la Mission d’Haïti. Né à Milizac (Finistère) le 23 mai 1886 ; missionnaire à Cap-Haïtien (Haïti). Revenu d’Haïti ; mobilisé (service armé) 104e R.I. (24 février 1915) ; XIe section infirmiers militaires ; brancardier 298e R.I. (20 septembre 1915) ; armée d’Orient ; évacué pour paludisme. Réformé n° 1 le 4 juin 1919. Mort le 20 juillet 1919 à Bourg-Blanc (Finistère), dans sa famille, des suites de maladie contractée au front. Ordre 298e R.I., n° 499, 20 novembre 1918 : « Brancardier courageux et dévoué. S’est particulièrement distingué au cours des combats d’Olsène en allant relever des blessés et en les transportant sous de violents bombardements. »

- La Semaine religieuse du diocèse de Quimper et de Léon, n° 20, 25 juillet 1919, p .386
- La preuve du sang, Paris, Bonne Presse, 1925,T.II, p.395, photo p. 376 bis
- Inscrit sur le monument aux morts communal de Milizac (29)

BOURHIS (François-Maurice), de la Congrégation du Saint-Esprit. Né à Plouhinec (Finistère) le 14 août 1895 ; scolastique. Mobilisé (service armé) 4e R.I. peloton de F.V. (décembre 1914) ; prisonnier ; rapatrié (12 novembre 1918) ; réincorporé 118e R.I. (mars 1919). Mort le 22 septembre 1919 à Pithiviers (Loiret), à l’hôpital  mixte, des suites de maladie contractée en service.

- Bulletin, n° 352, juillet-août-septembre 1919, p.439 ; n° 353, octobre-novembre-décembre 1919, p.481-482
- La preuve du sang, Paris, Bonne Presse, 1925, T.I, p.260
- Inscrit sur les monuments aux morts communaux de Plouhinec (29) et de Chevilly-Larue (94), sur le mur du Mémorial de Sainte-Anne-d’Auray (56)

GOASDUFF (Yves), Frère Dizier-de-Jésus, des Frères des écoles chrétiennes. Né à Plouguerneau (Finistère) le 15 avril 1898. Mobilisé (service armé) 118e R.I. (1917) ; 7e tirailleurs. Mort en Hongrie en décembre 1919. Ordre 7e tirailleurs, 14 octobre 1918 : « Excellent tirailleur d’un calme et d’un bravoure remarquables. S’est particulièrement distingué pendant les opérations des 2 et 5 septembre 1918 en arrivant sur les positions conquises, cherchant à éviter les contre-attaques ennemies avec un zèle infatigable. »

- Institut des Frères des Ecoles chrétiennes, Livre d’or de la grande guerre 1914-1918, Paris, Procure Générale, 1923, p.86
- La preuve du sang, Paris Bonne Presse, 1925, T.I, p.900

 

1920

JOUIN (Amélina), Sœur Saint-Abel, des Sœurs de Jésus au Temple. Née à Douarnenez (Finistère) le 7 mars 1876 ; infirmière hôpital n°14 à Vernon. Décédée à Vernon (Eure) le 22 avril 1920. 1°)-Palme Croix-Rouge française vermeil, 1920 : le diplôme porte « A donné ses soins les plus constants aux malades et blessés de l’hôpital n° 14, place de la République, maison-mère, Vernon (Eure), toute la durée de la guerre, malgré sa santé très ébranlée. Par suite de surmenage, a contracté au service des malades un empoisonnement du sang. A subi une intervention chirurgicale et a succombé six mois après. » 2°)-Insigne spécial Service santé, or, 1920.

- La preuve du sang, Paris, Bonne Presse, 1925, T.I, p.1066

CALVEZ (Alain), du diocèse de Quimper. Né à Plounéour-Trez (Finistère) le 16 février 1892 ; ordonné prêtre le 20 juillet 1919 ; professeur au collège Notre-Dame du Kreisker de Saint-Pol-de-Léon depuis 1919. Mobilisé (service auxiliaire) XIe section infirmiers militaires (octobre 1914) ; au front sur sa demande (décembre 1914) ; évacué pour maladie. Réformé n° 2 en octobre 1918. Mort le 16 juillet 1920 à Saint-Pol-de-Léon (Finistère) des suites de maladie contractée au front.

- La Semaine religieuse du diocèse de Quimper et de Léon, n° 30, 23 juillet 1920, p.471, 488-490
- Ordo... dioecesis Corisopitensis et Leonensis, Quimper, imp. de Kerangal, 1921, p.97
- La preuve du sang, Paris, Bonne Presse, 1925, T.I, p.336

  GAC (Marie-Yvonne), Sœur Saint-Georges, des Filles de Jésus-au-Temple. Née à Plounéour-Trez (Finistère) le 9 octobre 1866 ; infirmière à Fère-en-Tardenois. Décédée à Fère-en-Tardenois le 11 septembre 1920 des suites de fatigues de guerre.

- La preuve du sang, Paris, Bonne Presse, 1925, T.I, p.819

MADEC (François-Guillaume), du diocèse de Quimper. Né à Brest, Saint-Marc, le 15 mai 1880 ; ordonné prêtre le 17 décembre 1904 ; vicaire à Telgruc ; instituteur à Sainte-Croix de Quimperlé depuis 1919. Mobilisé (service armé) XIe section infirmiers militaires ; ambulance 6/11è corps d’armée (août 1914) ; hospitalisé à Chambéry (1918). Mort le 29 octobre 1920 à Telgruc (Finistère) des suites de maladie contractée en service. Ordre Service de santé 11e corps d’armée, 1918 : « A fait preuve de courage et de sang-froid en portant secours aux victimes du bombardement par avions, dans la nuit du 1er au 2 janvier 1918, sans se laisser arrêter par le passage répété des avions, ni par la chute de plusieurs bombes ou torpilles dans l’ambulance même. »

- La Semaine religieuse du diocèse de Quimper et de Léon, n° 45, 5 novembre 1920, p.713 ; n° 48, 26 novembre 1920, p.764-765
- Ordo... dioecesis Corisopitensis et Leonensis, Quimper, imp. de Kerangal, 1921, p.98
- Paul Escard, Guerre de 1914-1918. Livre d’or des maîtres de l’enseignement libre catholique, Paris, Société générale d’éducation et d’enseignement, 1922, p.466
- La preuve du sang, Paris, Bonne Presse, 1925, T.II, p.211

 

1921

BASTARD (Jean-François), du diocèse de Quimper. Né à Plouzévédé (Finistère) le 9 octobre 1876 ; ordonné prêtre le 22 décembre 1900 ; vicaire à Plabennec depuis 1910. Mobilisé (service armé) caporal XIe section infirmiers militaires (3 août 1914) ; hôpital militaire n° 28 à Quimper (septembre 1914) ; hôpital origine évacuation (H.O.E.)/37 (mars 1918) ; hôpital complémentaire d’Armée (H.C.A.)/65 (juillet 1918). Démobilisé le 21 janvier 1919. A été mêlé aux actions suivantes : -1918 : Aisne, Forêt de Coucy, Ham, Saint-Quentin, poursuite. Mort le 18 février 1921 à Plabennec (20) des suites des fatigues de la guerre.

La Semaine religieuse du diocèse de Quimper et de Léon, n° 8, 25 février 1921, p.122 ; n° 9, 4 mars 1921, p.138-139
- Ordo... dioecesis Corisopitensis et Leonensis, Quimper, imp. de Kerangal, 1922, p.97
- La preuve du sang, Paris, Bonne Presse, 1925,  T.I, p.103

  LARHANTEC (François-Martin), du diocèse de Meaux. Né à Bolazec (Finistère) le 2 décembre 1877; curé de Liverdy-en-Brie (Seine-et-Marne). Mobilisé (service armé) infirmier (1914). Mort le 9 avril 1921 à Tournan-en-Brie (Seine-et-Marne) des suites de fatigues liées à la guerre.

- La Semaine religieuse du diocèse de Meaux, n° 16, 16 avril 1921, p.184
- Ordo... dioecesis Medensis, Meaux, 19122, p.146
- La preuve du sang, Paris, Bonne Presse, 1925, T.II, p.48

HABASQUE (Jean), du diocèse de Quimper. Né à Kernilis (Finistère) le 14 juillet 1883 ; ordonné prêtre le 25 juillet 1907 ; vicaire à Carhaix depuis 1911. Récupéré (service auxiliaire) XIe section infirmiers militaires hôpital n° 1 à Vannes (mai 1915). Réformé n° 1 (25 mars 1916). Mort le 18 avril 1921 à Kernilis (29) des suites de maladie contractée en service.

- La Semaine religieuse du diocèse de Quimper et de Léon, n° 16, 22 avril 1921, p.248, n° 18, 6 mai 1921, p.282-283
- Ordo... dioecesis Corisopitensis et Leonensis, Quimper, imp. de Kerangal, 1922, p.97
- La preuve du sang, Paris, Bonne Presse, 1925, T.I, p.974

LE  GALL (François-Gabriel), du diocèse de Quimper. Né à Rosnoën (Finistère) le 26 juin 1886 ; ordonné prêtre le 24 juillet 1910, directeur école Saint-Charles de Kerfeunteun depuis 1910. Aumônier volontaire 118e R.I. (6 août 1914) ; 408e R.I. (5 mai 1916) quatre fois blessé (12 octobre 1915, 17 septembre et 19 octobre 1916, 19 juin 1918). Démobilisé en mars 1919. A été mêlé aux actions suivantes : -1914 : Belgique, Maissin (22 août), Marne, Lenharrée, Souain, Somme, La Boisselle (17-18 décembre) ; -1915 : Champagne (septembre-octobre) ; -1916 : Somme, Vermandovilliers (septembre-octobre) ; -1917-1918 : Lassigny, Esnes, Beaumont, Bois-le-Chaume, Vauquois, Châtillon-sur-Marne, Massiges, Vouziers, Sedan. Mort le 15 mai 1921 à Kerfeunteun (Finistère) des suites de blessures de guerre. 1°)-Ordre 11e corps d’armée, 1914 : « Fait preuve, depuis le début de la campagne, d’un dévouement absolu, réservé et plein de tact dans l’exercice de son ministère. S’est particulièrement distingué les 17 et 18 décembre 1914 en allant sous le feu de l’ennemi relever les morts et les blessés tombés devant La Boisselle. » 2°)-Chevalier de la Légion d’honneur, 23 octobre (J.O. 17 novembre 1915) : « Quoique réformé et de santé délicate, est parti comme aumônier volontaire avec le régiment à la mobilisation. A été dès le début, pour tous, le modèle incarné du dévouement et de l’abnégation. Est monté à l’assaut le 25 septembre 1915 au matin, en tête du régiment. Depuis ce jour, a passé ses nuits et ses jours à ramener les blessés et à secourir les mourants. Toujours en première ligne, sans aucun souci du danger, a donné le plus bel exemple de magnifique intrépidité et de charité envers ses semblables. Aumônier de la plus haute valeur morale qui a, par son influence personnelle due à ses vertus, rendu les plus grands services. A été blessé le 1er octobre 1915 en allant dans les tranchées de première ligne identifier les morts et procéder à leur inhumation, sa Division étant au repos. » 3°)-Ordre Armée, 1er novembre 1916 (J.O. 30 mars 1917) : « Aumônier de la plus haute valeur morale. S’est prodigué, au mépris du danger, pendant les journées des 17 septembre et 19 octobre 1916, pour assister les blessés et les mourants. Blessé grièvement. Déjà décoré pour faits de guerre et cité à l’ordre du corps d’armée. » 4°)-Ordre infanterie divisionnaire/120, 21 décembre 1918 : « Aumônier volontaire, modèle de dévouement et d’abnégation. A accompagné volontairement un bataillon se rendant dans un secteur attaqué par l’ennemi (Bois-le-Chaume), s’y est prodigué sans compter, aidant au transport des blessés dans les conditions les plus périlleuses. » 5°)-Ordre 120e division d’infanterie, 1918 : « Aumônier d’une bravoure exceptionnelle. Au cours des derniers combats a toujours fait preuve du plus beau courage en secourant les blessés et en aidant à leur évacuation. A été blessé le 19 juin. Décoré de la Légion d’honneur et quatre citations antérieures. »

- J. Guiraud, Clergé et congrégations au service de la France, Paris, Editions des Questions actuelles, 1917, p.11
- La Semaine religieuse du diocèse de Quimper et de Léon, n° 20, 20 mai 1921, p.313 ; n° 21, 27 mai 1921, p.329-331
- Ordo... dioecesis Corisopitensis et Leonensis, Quimper, imp. de Kerangal, 1922, p.97
- Paul Escard, Guerre de 1914-1918. Livre d’or des maîtres de l’enseignement libre catholique, Paris, Société générale d’éducation et d’enseignement, 1922, p.458
- La preuve du sang, Paris, Bonne presse, 1925, T.II, p.105-106
21 GRAVERAN Joseph
GRAVERAN Joseph

GRAVERAN (Joseph), du diocèse de Quimper.
Né à Crozon (Finistère) le 22 décembre 1889 ; ordonné prêtre le 23 juillet 1914 ; professeur école Saint-Yves de Quimper (1914) ; vicaire à Clohars-Carnoët depuis 1921.
Mobilisé (service armé) 35e régiment artillerie de campagne (4 août 1914) ; prisonnier (27 mai 1918).
Mort le 4 décembre 1921 à Clohars-Carnoët (Finistère) des suites d’intoxication par gaz.
Ordre 35e régiment artillerie de campagne, n° 72, 7 décembre 1917 : « Infirmier très dévoué. S’est déjà signalé à Verdun en avril 1916 en portant secours à un de ses camarades sous un bombardement violent. A aidé avec le plus grand calme à soigner les blessés pendant la nuit du 19 au 20 octobre alors que le groupe était soumis à un bombardement par obus toxiques. »

- La Semaine religieuse du diocèse de Quimper et de Léon, n° 49, 9 décembre 1921, P.783 ; n° 50, 16 décembre 1921, p.803
- Ordo... dioecesis Corisopitensis et Leonensis, Quimper, imp. de Kerangal, 1922, p.97
- Paul Escard, Guerre de 1914-1918. Livre d’or des maîtres de l’enseignement libre catholique, Paris, Société générale d’éducation et d’enseignement, 1922, p.453
- La preuve du sang, Paris, Bonne Presse, 1925, T.I, p.930
- Inscrit sur le mur du Mémorial de Sainte-Anne-d’Auray (56)

 

1922

BOSSON (Yves), du diocèse de Quimper.
Né à Carhaix (Finistère) le 7 juin 1878 ; ordonné prêtre le 25 juillet 1903 ; vicaire à Saint-Martin de Morlaix depuis 1904.
Mobilisé (service armé) groupe de brancardiers de corps /30 (2 août 1914). Démobilisé en février 1919.
A été mêlé aux actions suivantes : -1916 : Alsace, Verdun, Somme ; -1917 : Aisne ; -1918 : Belgique.
Mort le 26 juillet 1922 à Carhaix (Finistère).
Ordre Service de santé 30e corps d’armée, n° 66, 6 septembre 1918 : « A pris part comme brancardier aux travaux d’assainissement du champ de bataille ; a fait preuve d’un zèle et d’un dévouement particulièrement méritoires. »

- La Semaine religieuse du diocèse de Quimper et de Léon, n° 30, 28 juillet 1922, p.471 ; n° 32, 11 août 1922, p.507-508
- Ordo... dioecesis Corisopitensis et Leonensis, Quimper, imp. de Kerangal, 1923, p.98
- La preuve du sang, Paris, Bonne Presse, 1925, T.I, p.233, T.II, p.1047 T.I, p.233
- Inscrit sur le mur du Mémorial de Sainte-Anne-d’Auray (56)

 

Religieux du Finistère morts en novembre 1918

LISTE SIMPLIFIÉE

COURANT (Alfred-Ambroise), de la Société des Missionnaires d’Afrique.
Né à Quimper (Finistère) le 20 janvier 1880.
Mort le 2 novembre 1918 à Vélès (Serbie), à l’ambulance 3/57, des suites de maladie contractée en service.

LE ROUX (Louis), du diocèse de Quimper.
Né à Lanvéoc (Finistère) le 4 juillet 1876.
Tué le 6 novembre 1918 à Nazareth (Belgique) par éclats d’obus en sortant d’un poste de secours où il venait d’accomplir sa mission auprès des blessés.

1811 BOURDON Jean-Louis-Michel-Jacques-Marie
BOURDON Jean-Louis-Michel-Jacques-Marie

BOURDON (Jean-Louis-Michel-Jacques-Marie), Frère cFlavien-Marie, des Frères de l’instruction chrétienne. Né à Mahalon (Finistère) le 10 février 1896. Tué le 7 novembre 1918 à Marolle (Belgique), à Singem-Eyne.

1811 MENGUY Jean-François-Marie
MENGUY Jean-François-Marie

MENGUY (Jean-François-Marie), du diocèse de Quimper.
Né à Ploudalmézeau (Finistère) le 24 avril 1877.
Mort le 7 novembre 1918 à Zeitenlick (Salonique), à l’hôpital temporaire n° 13, de maladie contractée en service.

QUEFFELEANT (Jean-Marie), Frère Coronat-Marie, des Frères de l’instruction chrétienne.
Né à Gouézec (Finistère) le 3 avril 1886.
Mort le 13 novembre 1918 à Corseul (Côtes-du-Nord) des suites de maladie contractée au front.

Continuer la lecture de Religieux du Finistère morts en novembre 1918 

Religieux du Finistère morts en octobre 1918

LISTE SIMPLIFIÉE

LE  POGAM (Marie-Julienne), Sœur Géronce-Marie, des Filles de la Sagesse.
Née à Rédené (Finistère) le 5 mars 1881.
Décédée à Loudéac le 2 octobre 1918 de la grippe contractée au chevet des soldats malades.

KERHERVE (René-Jean-Louis), de la Congrégation  du Saint-Esprit.
Né à Poullaouen (Finistère) le 10 mars 1893.
Mort le 5 octobre 1918 à Pontoise (Seine-et-Oise), à l’ambulance 6/11, de maladie contractée en service.

FLOCH (Jean-Marie), du diocèse de Quimper.
Né à Saint-Thégonnec (Finistère) le 27 septembre 1885.
Tué le 6 octobre 1918 à Saint-Clément-à-Arnes (Ardennes) en entraînant sa section à l’assaut.

1810 GUYOMARC’H Yves-Jacques
GUYOMARC’H Yves-Jacques

GUYOMARC’H (Yves-Jacques), de la Congrégation du Saint-Esprit. Né à Le Cloître-Pleyben (Finistère) le 16 janvier 1885. Mort le 6 octobre 1918 à Conakry (Guinée), à Ballay, de maladie contractée en service. UGUEN (Victor-Marie), de la Compagnie de Marie. Né à Lesneven (Finistère) le 31 octobre 1897. Tué le 8 octobre 1918 à Bezonvaux (Meuse).

1810 RIOU Jean-François
RIOU Jean-François

LE DOEUFF (Jean-Marie), du diocèse de Quimper. Né à Scaër (Finistère) le 27 août 1894. Mort le 11 octobre 1918 à Saint-Pierre-à-Arnes (Marne), à l’ambulance 1/ 4 788, des suites de blessures de guerre.

RIOU (Jean-François), Frère Dolet-François, des Frères des écoles chrétiennes.
Né à Brélès (Finistère) le 27 octobre 1898.
Mort le 19 octobre 1918 à l’ambulance 13/20 à La Veuve (Marne) des suites de maladie contractée au front.

SERGENT (Olivier), du diocèse de Quimper.
Né à Beuzec-Cap-Sizun (Finistère) le 10 juin 1889.
Mort le 19 octobre 1918 à Quimper (Finistère), à l’hôpital mixte, de maladie (grippe et broncho-pneumonie) contractée en service.

LE  GOFF (Paul-Marie), du diocèse de Quimper.
Né à Saint-Derrien (Finistère) le 20 avril 1881.
Mort le 24 octobre 1918 à Kruth (Haut-Rhin), à l’ambulance 11/11, service postal 177a, de maladie contractée en service.

PALLIER (Jeanne-Marie), Sœur Françoise-de-Saint-Joseph, des Filles de la Sagesse.
Née à Guipavas (Finistère) le 2 juillet 1875.
Décédée à Jonzac le 24 octobre 1918 de maladie contractée en service.

1810 POULHAZAN Charles-Henri-Jean
POULHAZAN Charles-Henri-Jean

POULHAZAN (Charles-Henri-Jean), du diocèse de Quimper.
Né à Kerfeunteun (Finistère) le 7 septembre 1897.
Tué le 27 octobre 1918 à Herpy (Ardennes) ; décédé en arrivant au poste de secours. Inhumé à Blanzy.

LE  ROUX (Jean-François), du diocèse de Quimper.
Né à Cléder (Finistère) le 22 janvier 1887.
Tué le 30 octobre 1918 à Gomont (Ardennes) au cours d’une attaque à Saint-Fergeux.

LE  MOING (Marie-Jacquette), Sœur Corentine-de-la-Croix, des Filles de la Sagesse.
Née à Rédené (Finistère) le 22 avril 1880.
Décédée à Niort, le 31 octobre 1918, de maladie infectieuse contractée au service des réfugiés de Bailleul.

Continuer la lecture de Religieux du Finistère morts en octobre 1918 

Religieux du Finistère morts en septembre 1918

LISTE SIMPLIFIÉE

BIZIEN (Hervé-Victor), du diocèse de Quimper.
Né à Guipavas (Finistère) le 29 avril 1880.
Mort le 6 septembre 1918 à Fraize (Vosges), à l’ambulance 8/11, de maladie contractée en service.

INISSAN (Jeanne), Sœur Paul-Burali, des Filles de la Sagesse.
Née à Brest (Finistère) le 27 octobre 1883.
Décédée à Bressuire le 19 septembre 1918 de maladie contractée en service.

1809 MASSON Corentin
MASSON Corentin

MASSON (Corentin), du diocèse de Quimper.
Né à Collorec (Finistère) le 26 février 1898.
Tué le 27 septembre 1918 à Somme-Py (Marne).

BLONS (Félix-Marie), du diocèse de Quimper.
Né à Ploudaniel (Finistère) le 3 juillet 1892.
Tué le 30 septembre 1918 à Souain (Marne) d’une balle dans la tête à la côte 163.

GLOAGUEN (Pierre-Marie), Frère Romain-Pierre, des Frères de l’instruction chrétienne.
Né à Meilars (Finistère) le 9 janvier 1892.
Mort le 30 septembre 1918 à Cuperly-Montfrenet (Marne) des suites de blessures de guerre.

Continuer la lecture de Religieux du Finistère morts en septembre 1918 

Religieux du Finistère morts en août 1918

LISTE SIMPLIFIÉE

LE MEUR (Maurice-Julien-Marie), du diocèse de Quimper.
Né à Concarneau (Finistère) le 4 mars 1892.
Mort le 1er août 1918 à Villers-Cotterêts Aisne), à l’ambulance 16/22, des suites de blessures de guerre.

LE BER (Thivisiau-Hyacinthe-Jean-Marie), du diocèse de Quimper.
Né à Landivisiau (Finistère) le 16 septembre 1895.
Mort le 2 août 1918 à Senlis (Oise) à l’hôpital complémentaire 44, des suites de blessure (intoxication par le gaz) de guerre.

KERVIAN (François-Marie), Frère Goulven Kervian, des Augustins de l’Assomption.
Né à Plouvorn (Finistère) le 19 février 1893.
Tué le 5 août 1918 à Braches (Somme). Inhumé à Chirmont (Somme).

BILLON (Henri-Louis-Marie),du diocèse de Quimper.
Né à Sizun (Finistère) le 15 février 1897.
Tué le 8 août 1918 à Villers-aux-Erables (Somme), devant Moreuil, en entraînant ses hommes à l’assaut.

COCHOU (Corentin), du diocèse de Quimper.
Né à Loctudy (Finistère) le 29 juillet 1887.
Mort le 11 août 1918 à Ludes (Marnes), à l’ambulance.

CASTEL (Francis-Marie),  des Augustins de l’Assomption.
Né à Brest (Finistère) le 28 janvier 1895
Mort le 20 août 1918 à Chiry-Ourscamps (Oise), à l’hôpital 72 d’Ourscamps, des suites de blessures de guerre. Inhumé dans les ruines de l’ancienne abbaye d’Ourscamps.

ROPARS (Marie-Françoise), Sœur Vincente-de-la-Croix, des Filles de la Sagesse.
Née à Ploudalmézeau (Finistère) le 15 février 1881.
Décédée à Saint-Laurent-sur-Sèvres le 27 août 1918 de maladie contractée au service des blessés.

TREVIDIC (Jeanne), Sœur Marie-Virginie, des Filles de Jésus de Kermaria.
Née à Plouhinec (Finistère) le 24 février 1896.
Décédée le 28 août 1918 à Pontivy.

COEFFEUR (François-Jean), de la Congrégation de Jésus et Marie.
Né à Brest (Finistère) le 14 décembre 1900.
Mort le 29 août 1918 à Brest (Finistère), à l’hôpital maritime de Brest de maladie (grippe et septicémie) contractée en service.

ABERNOT (Jean-Louis),de la Compagnie de Marie.
Né à Ploudaniel (Finistère) le 17 décembre 1897.
Tué le 31 août 1918 à Noyon (Oise), au Mont Saint-Siméon.

CUDONNEC (Yves-Marie), Frère Vital, des Franciscains.
Né à Spézet (Finistère) le 22 mars 1897.
Tué le 31 août 1918 à Genvry (Oise).

Continuer la lecture de Religieux du Finistère morts en août 1918 

Religieux du Finistère morts en juillet 1918

LISTE SIMPLIFIÉE
1807 LE  GUELLEC Henri
LE GUELLEC Henri

LE  GUELLEC (Henri), du diocèse de Quimper. Né à Mahalon (Finistère) le 12 janvier 1885. Mort le 2 juillet 1918 à Paris (Seine), à l’hôpital du gouvernement italien, 41, quai d’Orsay, des suites de blessures de guerre.

RIOU (Alain-Michel), du diocèse de Quimper. Né à Landudal (Finistère) le 28 septembre 1890. Tué le 15 juillet 1918 à Mesnil-lès-Hurlus (Marne).

FLOC’HIC (Pierre), de la Congrégation des Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie. Né à Gouézec (Finistère) le 22 juillet 1897. Mort le 17 juillet 1918 à Farges-en-Septaine, près d’Avord (Cher), des suites (fracture du crâne) d’une chute d’avion.

1807 ARZEL Hervé-Marie
ARZEL Hervé-Marie

ARZEL (Hervé-Marie), du diocèse de Quimper.
Né à Lanrivoaré (Finistère) le 28 janvier 1885.
Mort le 19 juillet 1918 à Beauvais (Oise), à l’hôpital annexe n° 38 S.O. 205, des suites de blessures de guerre.

HERVE (Pierre-Jean-Marie-François), du diocèse de Quimper.
Né à Saint-Goazec (Finistère) le 5 août 1897.
Mort le 25 juillet 1918 à Coulommiers (Seine-et-Marne), à l’hôpital d’évacuation 1362, secteur postal 102, des suites de blessures de guerre.

LABOUS (Jean-Yves), Frère Louis,des Frères de l’instruction chrétienne.
Né à Quimerch (Finistère) le 14 mai 1897.
Mort le 25 juillet 1918 à La Veuve (Marne), à l’ambulance 13/20, des suites de blessures de guerre.

MEAR (Gabriel-Yves-Marie), du diocèse de Quimper.
Né à Brest (Finistère) le 15 août 1898, résidant à Lampaul-Guimiliau.
Tué le 29 juillet 1918 à Vaudesincourt (Marne) lors de l’attaque du Mont-sans-Nom.

Continuer la lecture de Religieux du Finistère morts en juillet 1918 

Religieux du Finistère morts en juin 1918

LISTE SIMPLIFIÉE
1806 PERRET Joseph
PERRET Joseph

PERRET (Joseph), du diocèse de Quimper. Né à Quimper (Finistère) le 13 novembre 1874. Mort le 6 juin 1918 au Conquet (Finistère) des suites de maladie contractée en service.

1806 THEVEN DE GUELERAN Ovide-Charles-Joseph-Amédée
THEVEN DE GUELERAN Ovide-Charles-Joseph-Amédée

THEVEN DE GUELERAN (Ovide-Charles-Joseph-Amédée), de la Mission d’Haïti.
Né à Plouescat (Finistère) le 7 septembre 1880.
Mort le 6 juin 1918 à Raon-l’Etape (Vosges), à l’ambulance 5/44, intoxiqué par les gaz en se portant au secours de ses camarades blessés.

KERLIDOU (Jean-Louis), du diocèse de Quimper.
Né à Ploudaniel (Finistère) le 19 mai 1892.
Tué 10 juin 1918 à Vignemont (Oise).

RIOU (Jean-Claude), du diocèse de Quimper.
Né à Trézilidé (Finistère) le 1er octobre 1889.
Mort le 24 juin 1918 à Montmirail (Marne), à l’ambulance n° 239/31, secteur postal 223 de maladie (grippe) contractée en service.

Continuer la lecture de Religieux du Finistère morts en juin 1918 

Religieux du Finistère morts en avril 1918

LISTE SIMPLIFIÉE
1804 MORVAN Jean-Marie
MORVAN Jean-Marie

MORVAN (Jean-Marie), du diocèse de Quimper.
Né à Guipavas (Finistère) le 17 juillet 1883.
Tué le 6 avril 1918 à Sinceny (Aisne), près de Chauny, d’une balle à la tête au cours d’un combat de retraite.

LE DREAU (Jean-Louis-Marie), du diocèse de Quimper.
Né à Le Cloître-Pleyben (Finistère) le 16 février 1897.
Mort le 18 avril 1918 à Conty (Somme), à l’ambulance 3/44, secteur postal 231, des suites de blessures de guerre.

MARHABOUR (Marie-Jeanne), Sœur Marie-Yvonne, des Sœurs de Saint-Erme.
Née Guissény (Finistère) le 20 avril 1861.
Décédée du typhus contracté dans l’exercice de ses fonctions, le 20 avril 1918.

POULIQUEN (Auguste-Marie), du diocèse de Quimper.
Né à Landivisiau (Finistère) le 8 octobre 1881.
Tué le 23 avril 1918 à Locre-Dranoutre (Belgique), près du Mont-Rouge et du Mont Kemmel, tandis qu’il transportait un blessé.

NICOL (François-Louis), du diocèse de Quimper.
Né à Scaër (Finistère) le 14 novembre 1894.
Tué le 28 avril 1918 à Hangard (Somme).

Continuer la lecture de Religieux du Finistère morts en avril 1918